DélégationBourgogne

Spiritualité

Noël appartient à tous !

Relisons l’Évangile

Noël approche. Voici ce qu’en dit avec humour Robert Lacroix, aumônier du Secours Catholique de l’Yonne rappelant que Noël appartient à tous, et en le comparant au paracétamol, que chacun peut s’en emparer.

Noël appartient à tous !

publié en novembre 2020

« Noël approche. Nous ne savons pas avec qui et comment le fêter dans les temps troublés que, tous, nous traversons. Ce qui est certain c’est que Noël est la fête de l’Espérance et ça le méchant virus ne peut pas nous en priver !

Espérance d’un Dieu qui se fait proche de nous, accessible à toutes et à tous, un Jésus qui nous aime tels que nous sommes en venant sur notre planète.

Noël c’était il y a deux mille ans, mais c’est aussi aujourd’hui et ce sera demain aussi ! Noël est éternel et appartient à tous !

Vous connaissez le paracétamol, cette molécule qui soigne tant de nos bobos petits et grands et que l’on trouve dans beaucoup de médicaments.

Pourquoi est-ce possible ? Parce que cette trouvaille, au bout de quelques années, est tombée dans le domaine public. Alors tous les fabricants de médicaments pouvaient s’en emparer et l’incorporer à leurs propres remèdes. C’est pour ça qu’on la trouve dans de nombreuse pilules, cachets et autres gélules.

Noël c’est Dieu tombé du ciel ! C’est Dieu tombé dans le domaine public ! C’est Jésus ! Et puisqu’il est tombé dans le domaine public tout le monde peut s’en emparer. Il n’est pas la propriété de telles ou telles églises ou chapelles.

Jésus n’est pas enfermé à Rome ou à Jérusalem, il n’y a pas que les prêtres, les pasteurs ou les popes qui peuvent en parler ! N’importe quelle personne peut donc s’en saisir.

Il se donne à qui veut le connaître. Il est à portée de mains et de cœur dans son Évangile, dans sa Parole. Profitons de ce temps pour lire ou relire l’Évangile ! Deux heures suffisent pour lire en entier l’Évangile selon saint Marc.

Et si on vous demande quelle différence il y a entre Jésus et le paracétamol vous pourrez répondre : « Il n’y en a pas ! Ils sont tous les deux tombés dans le domaine public » !

Bon Noël et...bonne lecture ! »

Imprimer cette page

Faites un don en ligne